Pays
bad word
Désolé , cette région ne comporte encore aucun mot , merci
Afficher les régions

St Pierre et Miquelon

Ce petit archipel français d"Amérique du Nord ne compte que 6316 habitants, tous francophones. La quasi-totalité de la population (87,7 %) habite à l"île Saint-Pierre (5539 habitants), juste longue de huit kilomètres (26 km²). L"île de Miquelon et l"île de Langlade, d"une superficie totale de 216 km², ne comptent que 777 habitants.

Les habitants actuels des îles de Saint-Pierre et de Miquelon sont les descendants de Français (provinces du Pays basque, de Bretagne et de Normandie) et d"Acadiens arrivés dans l"archipel à partir de 1763, bien que la recolonisation de l"archipel ne soit datée que de 1816. En réalité, les Saint-Pierrais d"origine acadienne constituent la souche la plus ancienne de la population, même s"ils sont aujourd"hui minoritaires dans l"archipel. L"histoire de Saint-Pierre-et-Miquelon est là pour nous rappeler la présence ancienne des Acadiens à travers les déportations successives et les nombreux rapatriements qu"ils ont subis.Quant aux descendants d"origine basque qui habitent encore l"archipel, ils ont perdu leur langue depuis de nombreuses décennies. D'après certains témoignages, il semble que plusieurs d"entre eux parlaient encore le basque au XIXe siècle, et ce, jusqu"au début du XXe siècle. La plupart des Basques qui se sont établis dans l"archipel devaient sans doute parler le labourdin étant donné qu"ils venaient de la province basque du Labourd.

Pour ce qui est des descendants bretons et normands, ils ont vite adopté le français, comme le firent d"ailleurs tous les colons établis en Nouvelle-France au XVIIe et au XVIIIe siècles. Cependant, plusieurs centaines de Normands sont aussi venus s'établir lors d"une vague plus tardive au XIXe siècle; ils venaient majoritairement de la région de la baie du Mont-Saint-Michel, ainsi que des villes de Grandville et d'Avranches. Aujourd"hui, l'accent des habitants de l"archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon semble s"apparenter parfois à celui des Acadiens et des Normands.

Découvrez comment les Saint-Pierrais et les Miquelonnais s'insultent :

Niveau de méchanceté